Comment manger Bio pas cher ?

  • Tuesday, Aug 23, 2022

manger bio pas cher

Si vous cherchez à améliorer votre santé en adoptant un régime authentique, vous devriez probablement envisager d’acheter davantage d’aliments biologiques. Comme vous le savez probablement, la plupart des aliments biologiques ne contiennent pas de pesticides. Ces aliments contiennent surtout des nutriments qui sont non seulement bons pour vous, mais aussi meilleurs pour l’environnement. Cependant, avec un budget limité, il peut être difficile de manger bio. Voici quelques conseils pour manger bio à moindre coût.

Faites vos achats en vrac et mangez plus souvent à la maison

Acheter certains produits en vrac peut vous aider à économiser de l’argent sur le long terme. Les produits achetés en vrac sont souvent moins chers. Privilégiez les pâtes, les légumineuses, les aliments secs et les légumes à longue durée de vie comme les pommes de terre et les oignons. Vous pouvez également acheter des animaux entiers dépecés à un bon prix. Congelez-les en morceaux et décongelez-les si nécessaire.

Par ailleurs, la triste vérité est que très peu de restaurants utilisent des ingrédients biologiques. En fait, si cela n’est pas clairement indiqué sur le menu, vous pouvez supposer qu’ils n’utilisent pas d’ingrédients biologiques. Donc, si vous voulez manger bio, vous devez vous charger de la cuisine. Il n’y a pas d’autre moyen d’avoir le contrôle sur la qualité de vos ingrédients. De plus, en cuisinant vous-même vos propres repas, vous réalisez des économies considérables.

Achetez vos produits biologiques lorsqu’ils sont de saison

Vous savez certainement que les fruits et légumes sont plus chers hors saison. Lorsqu’un certain aliment n’est pas de saison, vous pouvez toujours l’acheter, mais il vous en coûtera. Cela vaut aussi bien pour les produits « ordinaires » que pour les produits biologiques. Pour économiser de l’argent, n’achetez vos sélections biologiques que lorsqu’elles sont en saison. Par exemple, les fruits et légumes sont moins chers en été qu’en hiver. Les agriculteurs et les supermarchés taxent les produits biologiques, car, en hiver, ils sont souvent importés pour être vendus.

Visitez votre coopérative alimentaire locale

Il est possible de se procurer des fruits et légumes frais, biologiques et locaux à des prix avantageux dans les coopératives alimentaires. Étant donné que la plupart des aliments sont cultivés localement, vous pouvez aller voir où vos produits bio préférés sont cultivés. Si vous le souhaitez, vous pouvez même discuter avec les producteurs qui plantent et récoltent ces produits. En outre, ne pensez pas que les coopératives ne proposent que des produits frais, vous pouvez également vous procurer d’autres produits. Il s’agit principalement du miel cru, du lait cru et des fromages faits maison.

Cultivez vos propres produits

En cultivant vos propres légumes, vous pouvez contrôler exactement ce qui se retrouve dans votre assiette. La tranquillité d’esprit que cela vous procure en vaut la peine, en plus de vous faire économiser de l’argent au magasin. Même avec peu ou pas d’espace de jardinage, vous pouvez essayer de faire pousser vos poivrons et vos tomates dans des pots. Pour cette raison, achetez des équipements dédiés au jardinage tels que :

  • un arrosoir,
  • une pelle,
  • un transplantoir.

À l’aide de ces équipements, vous pouvez enraciner des graines ou des semis à l’intérieur de votre jardin. Retenez également que vous pouvez réaliser encore plus d’économie en récoltant les graines de votre jardin et en les replantant l’année suivante.

Pensez aux aliments biologiques surgelés

Les produits frais perdent leur valeur nutritionnelle avec le temps. Les fruits et légumes frais sont cueillis avant d’être mûrs afin qu’ils puissent mûrir pendant le transport. Malheureusement, cela leur laisse moins de temps pour développer toutes les vitamines, minéraux et antioxydants qu’ils peuvent offrir. De plus, ils peuvent perdre encore plus de nutriments lorsqu’ils restent sur les étagères des supermarchés ou dans les maisons des consommateurs.

Les produits surgelés, en revanche, sont cueillis au moment où ils sont le plus mûrs, puis congelés. Ce qui signifie qu’ils peuvent conserver davantage de nutriments que les produits frais. En plus, les produits surgelés sont souvent moins chers que les produits frais.

Réduisez le gaspillage des aliments

C’est une mesure que vous pouvez prendre sans changer vos habitudes d’achat. Cela commence par la planification de votre menu de la semaine. Pour certaines personnes, c’est une évidence, pour d’autres, cela semble être un défi insurmontable. Cependant, si vous ne planifiez pas, vous faites partie de la même catégorie que les ménages moyens.

Il s’agit notamment des ménages qui gaspillent 20 à 30 % de ce qu’ils achètent et préparent. Par ailleurs, faites l’effort de n’acheter que ce dont vous avez besoin et utilisez-le en temps voulu. Contrairement aux achats à vue d’œil et aux achats excessifs, vous pouvez économiser de l’argent dès le départ.