L'heureux nouveau

Il était une fois dans un petit pays du nord de L’Europe un village nommé Bruxelles.

Dans ce lieu empli d’émulsions créatrices et humanistes, cinq jeunes illuminés furent rassemblés par le destin. Cette rencontre fit vibrer tout le bourg.

L’une, jeune Saint-Gilloise, n’avait pas son pareil quand il s’agissait de merveille. L’humanisme qui émanait d’elle, donnait à tous des ailes. Seule demoiselle à monter à bord, elle indiquait le nord.

L’autre était petit, blond et vif d’esprit. Sa témérité ainsi que sa bravoure sans égal lui venait selon la légende de ses ancêtres Vikings.

Le second, brun au visage angélique, était un doux rêveur porté par un parcours multiculturel qui faisait sa grandeur.

Les deux suivants protagonistes de cette histoire, deux frères de sang et de cœur, étaient à Bruxelles comme beaucoup de ces voyageurs qui se sont retrouvés ici presque par hasard et ne peuvent plus en repartir happés par l’enchantement de ce village.

Au mois de novembre 2010, leurs chemins se croisèrent et très vite, une vague d’énergie s’éleva portant les couleurs de chacune de ces âmes scintillantes.

Ce potentiel ne pouvait être laissé à l’abandon et il ne fallut que très peu de temps à ces cinq esthètes pour comprendre ce que le destin leur réservait. Ils allaient rendre la nourriture saine accessible à tout un chacun et se battre pour rétablir un équilibre naturel au sein du monde agricole.

Bien que conscient de bons nombres d'épreuves qu’ils allaient devoir traverser, l’année qui s’écoula fut emplie d’aventures et de rebondissements.

Au cours des trois mois qui suivirent, ils construisirent leur première remorque de vélo en bambous afin d’égayer les pavés de Bruxelles sans pour autant les noircir. Ils acquirent une partie des connaissances nécessaires pour rester dans le droit chemin et allèrent à la rencontre des différents acteurs qui rendraient leur projet réalisable.

                      La Team


L’Heureux Nouveau était né mais encore beaucoup restait à être vécu.


Leurs premiers coups de pédales dans la jungle citadine leur ont vite fait comprendre qu’il n’y avait nul besoin d‘user de machettes pour se frayer un chemin dans les embrasures enfumées. La simple originalité de leur mode de déplacement semblait créer une voie naturelle.

De plus, les autochtones des contrées traversées développèrent très rapidement un grand intérêt pour cette initiative tout droit sortie de l’imagination des cinq confrères. Et au fur à mesure du temps, les voiles de L’Heureux Nouveau se gonflèrent de l’enthousiasme de ces nouveaux membres.

Le parcours de nos cinq acolytes n’était cependant pas sans embuches car la précarité de leurs outils n’était pas à la hauteur de leurs ambitions. Et malgré toute la ferveur et l’énergie dirigée à la réalisation de leur projet, il s’avéra indispensable d’aller quérir le soutien des grands chamanes de la finance…les banques.

Après quelques mois de remises en question et de négociations auprès des grands chamanes, une décision favorable vînt à être prise en faveur de L’Heureux Nouveau.

Il est enfin imaginable pour nos cinq enfants de l’espoir d’activer tous les projets qui leur tiennent à cœur. Il va de soi que de nombreuses aventures restent à venir et il est certain que l’on peut compter sur ces fervents défenseurs du possible pour affronter toutes les étapes et barrières qui ponctueront leur cheminement.

Cette histoire reste maintenant à écrire et il faut garder à l’esprit que nous en sommes les auteurs. Les cinq personnages de ce récit intemporel ne sont que les plumes retranscrivant en couleurs et en formes des valeurs qui constituent notre humanité.